Mieux connaître les stratégies et pratiques des entreprises avec le club RH

Publié par PoleEmploiLorraine le 16/09/2014 dans

Une cinquantaine de directeurs de ressources humaines, de responsables des ressources humaines ou de chefs d’entreprise se réunit trois fois par an au sein du club RH de Pôle emploi Lorraine. «Ce club existe dans toutes les régions de France. Il a été lancé nationalement en 2010 et dès le printemps 2011 en Lorraine», présente Isabelle Charlier, en charge du club RH au sein du service Partenariat de Pôle emploi. Les membres font partie des entreprises incontournables de la région, et travaillent notamment avec Pôle emploi. L’adhésion est gratuite. Trois fois par an, ils se retrouvent pour échanger sur des thématiques en lien avec les ressources humaines : la diversité, la responsabilité sociale, l’attractivité du territoire, la gestion du handicap en entreprise,… « Ces ateliers sont animés par des experts, précise Isabelle Charlier. Ils se déroulent à l’extérieur de Pôle emploi Lorraine, dans des lieux de prestige comme le château de Lunéville ou le Centre Pompidou Metz ou plus méconnus du public. Nous nous rendons également dans les entreprises afin de pouvoir observer in situ une pratique RH en action. »
Pour les membres, ce club donne l’occasion d’échanger entre pairs, de créer un réseau. « Il permet de partager les expériences, les préoccupations des uns et des autres, la connaissance des secteurs d’activité, de réfléchir sur des problématiques managériales et d’agir tous ensemble pour l’emploi en Lorraine», détaille la chargée de partenariat de Pôle emploi Lorraine. En dehors de ces réunions, les décideurs lorrains, membres du club peuvent échanger via le site pole-emploi.org. « Sur ce site, les comptes-rendus des ateliers sont accessibles. Il est également possible d’y découvrir ce qui se fait dans les clubs RH des autres régions et de communiquer entre membres sur le plan national », relate Isabelle Charlier.
« De notre côté, nous gardons un lien avec les entreprises et nous pouvons identifier leurs besoins, apprécie-t-elle. Nous connaissons ainsi mieux les stratégies et les pratiques des entreprises locales. Cela nous permet au niveau national de faire évoluer l’offre de services de Pôle emploi pour l'adapter aux besoins des entreprises. »