L’énergie recrute : plus de 200 offres au Forum

Publié par PoleEmploiLorraine le 16/05/2014 dans

Industeam
L'équipe d'Industeam

Il y a un an, l’agence Pôle emploi de Thionville-Beauregard invitait les demandeurs d’emploi à un Forum sur les métiers dans l’énergie, initié par le Gim Est (Groupement des entreprises travaillant dans la maintenance industrielle). Un coup de projecteur sur un secteur porteur – sur le bassin thionvillois, l’industrie est le deuxième secteur d’embauche avec 14% des déclarations préalables à l’embauche –, qui s’était soldé par le recrutement direct de 121 personnes (84 CDI et 37 CDD) et 101 candidats après des formations complémentaires.
Pour sa seconde édition, les 23 et 24 avril dernier, le Forum emploi dans le secteur de l'énergie a fait aussi bien que l’an passé. Plus de 30 entreprises étaient sur place avec plus de 200 postes à pourvoir dans tous les secteurs de l’énergie. En tête des métiers les plus recherchés : les soudeurs-tuyauteurs, les électriciens, les mécaniciens-robinetiers, les techniciens en contrôle non destructif et les agents de logistique. Venu accompagné de sa DRH, Éric Hühn, responsable d’activités chez Industeam SAS (Thionville), une société qui emploie 16 personnes, est reparti satisfait. « Au deuxième semestre, nous allons chercher deux soudeurs en CDI. Grâce au Forum, nous avons rencontré une soixantaine de personnes. Certains candidats ont des profils et des compétences qui nous ont immédiatement interpellés », confie-t-il.
Avec l’expansion du secteur des énergies en Moselle, le Forum a pris de l’ampleur, se déroulant désormais sur deux journées. Le 23 avril, la CCI de Yutz proposait une restitution de l’étude prospective sur les sous-traitants de la filière énergie en Lorraine, commandée par le Préfet de Région et financée par la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi), dans le cadre du Pacte Lorraine.
Le 24 avril, le Forum emploi proprement dit a investi la salle Jean Burger à Thionville. « Présents à la première édition, nous avions signé quatre CDI le jour-même », raconte Fabrice Di Carlo, directeur opérationnel de Technisonic (Thionville). En quête de jeunes titulaires d’un Bac+2 technique, le directeur opérationnel a retenu cinq personnes qui avaient le profil recherché et une sixième qui ne correspondait pas tout à fait. « À 52 ans, son dynamisme, sa motivation nous ont convaincus. » Une secrétaire de plus de 50 ans a signé directement un CDI. Les autres suivront une formation avant de signer le leur. Résultat positif également pour l’entreprise Valiance (basée à Cattenom, employeur d’environ 80 personnes), qui cherchait des profils électriciens et chargés d’affaires. Laurent Meriot, directeur de la production, a d’ailleurs été embauché grâce à la première édition du Forum. « Demandeur d’emploi, je me suis présenté au stand de Valiance. J’ai eu un premier entretien avec le PDG, puis un second plus complet quinze jours plus tard. Moi qui travaillais dans un milieu industriel, je me suis réorienté vers le nucléaire. C’est très enrichissant », s’enthousiasme-t-il.
Cette journée du 24 avril s’est conclue par une rencontre entre des élèves de terminale en cursus technologique et professionnel et les entreprises, façon job dating, pour jeter un pont entre études et milieu professionnel. Le Forum sur les métiers dans l’énergie reste le lieu idéal pour redonner de l’attractivité aux métiers de l’industrie et permettre la rencontre des 4 500 profils industriels en recherche d’emploi et du Gim Est. Fort de 100 entreprises et de 25 000 salariés, ce groupement va générer de 200 à 300 embauches par an sur les dix ans à venir dans le domaine des énergies, du nucléaire et de la maintenance industrielle.