Accompagner les mobilités transfrontalières

Publié par PoleEmploiLorraine le 29/09/2015 dans

fotomek / fotolia
Le premier bilan du service franco-allemand de placement transfrontalier est résolument positif. Pour les demandeurs d’emploi comme pour les entreprises, de chaque côté de la frontière.
 
Initié en novembre 2013 par Pôle emploi et la Bundesagentur für Arbeit, le service de placement transfrontalier Lorraine-Saarland-Kaiserlautern-Pirmasens tire un premier bilan satisfaisant tout en faisant des territoires de Moselle-Est, de Sarre et de Rhénanie-Palatinat un laboratoire européen du «travailler ensemble». Les services de l'emploi public français et allemand ont invité leurs conseillers à traverser la frontière, pour partager leur expertise, échanger et répondre, en binômes, aux besoins des demandeurs d'emploi et des entreprises des deux pays.
De nombreuses entreprises allemandes cherchent des collaborateurs français pratiquant la langue de Goethe, prérequis incontournable pour s'exporter outre-Rhin. Les conseillers rattachés au service de placement transfrontalier mènent des entretiens personnalisés nécessaires et efficaces permettant la mise en relation des demandeurs aux qualifications recherchées avec les employeurs des deux côtés de la frontière.
 
Un bilan encourageant
Dix-huit mois après sa mise en service officielle, le service franco-allemand de placement transfrontalier a déjà accompagné 1 000 demandeurs d'emploi dans un projet professionnel vers le pays voisin. Dans le détail, 644 demandeurs d'emploi - résidents français pour l'essentiel - sont arrivés au bout du processus d'accompagnement, avec une sortie positive pour 357 d'entre eux, vers un emploi durable (CDI, CDD longue durée) en grande majorité. Parallèlement, la coopération au bénéfice des entreprises devrait encore être intensifiée, avec la mise en place d’actions spécifiques, comme les salons de l'emploi transfrontalier par exemple.
 
Deux bureaux, à Saarbruck et Sarreguemine,s accueillent sans rendez-vous les demandeurs d'emploi et les employeurs souhaitant être orientés sur le marché de l'emploi franco-allemand.  L'offre se décline également, sur rendez-vous, à Bitche, Forbach, Saint-Avold, Creutzwald, ainsi que Zweibrücken et Saarlouis côté allemand.
 
Photo: fotomek / fotolia